Par le Docteur Christophe Desouches

L’homme d’aujourd’hui n’a plus d’appréhension à venir consulter un chirurgien ou un médecin esthétique. Tout comme les femmes, il veut pouvoir bénéficier des avancées médico-chirurgicales qui permettent de corriger un défaut physique ou les signes du vieillissement.

Les hommes sont de plus en plus demandeur de traitement esthétique. Cependant, lorsqu’un homme passe le seuil d’un cabinet de chirurgie ou de médecine esthétique sa démarche, sa demande est très différente des femmes.

Le praticien dans son approche et dans sa prise en charge a lui aussi une attitude assez différente. L’homme et la femme sont en effet culturellement, psychologiquement et physiquement différents et il est important de respecter ces différences et de les prendre en compte.

Le corps et le visage de l’homme sont extrêmement différents. L’imprégnation hormonale de l’adolescence modifie radicalement l’aspect physique des deux sexes. Le corps masculin devient plus musculeux alors que le visage devient plus angulaire. L’affirmation sexuée de l’individu entraine aussi un mode de présentation sociale différent. Alors que l’homme va préférentiellement mettre en avant sa détermination et sa logique, la femme sera plus volontiers créative et soucieuse de son image.

Quels sont les traitements préférés des hommes ?

Lors de sa consultation, l’homme est généralement plus rétif aux traitements agressifs avec des temps de récupération long. Le résultat doit être naturel avec des suites minimes permettant un retour à la vie sociale. Il a besoin d’être plus rassuré de la légitimité de son choix car la société à tendance à être critique envers cette démarche.

Les traitements plébiscités sont donc naturellement les traitements médicaux, en particulier la toxine botulique qui permet de détendre le front et de donner une expression moins inquiète. L’acide hyaluronique est souvent utilisé car il permet une correction discrète des rides et des pertes de volume. L’acide hyaluronique peut en effet masquer les cernes naissants ou le creusement de la partie médiane du visage qui sont assez fréquent dans vieillissement masculin. En revanche, il est important de respecter le caractère masculin du visage en conservant les lignes de forces et les angles saillants. Une féminisation est souvent perceptible lors des remplissages excessifs ou de l’augmentation de lèvre.

L’autre demande importante est le traitement des surcharges graisseuse abdominale. Le ventre à tendance à s’épaissir avec l’âge et la liposuccion ou la cryolipolyse peuvent apporter des solutions relativement simples à ce type de traitement.

La prise en charge de l’alopécie androgénétique est aussi une particularité masculine. Les demandes peuvent venir plus ou moins tôt dans la vie et de nombreuses solutions aussi bien médicales que chirurgicales peuvent être proposées.

L’homme est-il l’avenir du marché du médico chirurgical esthétique ?

Probablement pas même si le pourcentage d’hommes en consultation augmente régulièrement. L’homme cherche pas « l’esthétique de la beauté» mais recherche plutôt à paraitre plus performant et dans la course dans sa vie professionnelle mais aussi dans sa vie sociale.


Docteur Christophe Desouches

Le Docteur Christophe Desouches est qualifié en chirurgie plastique réparatrice et esthétique. Il a un diplôme d’études approfondies en biologie du vieillissement. Son activité libérale est actuellement axée sur la prise en charge du vieillissement facial, sur la chirurgie esthétique du sein et sur la chirurgie intime.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *