par Thierry Piolatto

En mai dernier se tenait à Taipei la capitale de Taiwan un important congrès de médecine esthétique, AMWC Asia. Une excellente occasion de découvrir cette ville et de faire le point sur l’un des sujets abordés : augmenter l’esthétique et les performances sexuelles des hommes.

Le Grand Hyatt de Taipei

Un des grands intérêts de Taipei est d’être un hub pratique pour toute l’Asie : Chine, Hong Kong, Thaïlande, Malaisie… ne sont qu’à quelques encablures. Le second intérêt est d’avoir côte à côte en plein centre ville des hôtels prestigieux jouxtant à la fois une des sept merveilles technologiques du monde, la Tour 101 (plus haute haute tour jusqu’en 2007) et le centre international de congrès (Taipei International Convention Center). J’ai opté lors de ce séjour pour le Grand Hyatt situé face à la tour 101 et à 100 mètres de l’entrée du congrès. Très confortable ! 

Un conseil pour votre séjour : demander absolument parmi les 853 chambres disponibles une chambre avec vue sur la Tour 101 et si possible la plus élevée possible au risque d’être très déçu. Les plus fortunés n’hésiteront pas à prendre une suite ou une des chambres Grand Club situées au 22ème étage. Astuce : demandez un accès au Grand Club Lounge pour bénéficier d’une formule avec petit déjeuner copieux, service de cocktails de 18h à 20h et services VIP pour vous aider au quotidien.

 

AMWC Asia

AMWC Asia qui se tient au Taipei International Convention Center permet de faire le point sur les avancées en matière d’esthétique médicale et d’anti-âge. S’y retrouvent tous les experts internationaux du domaine et les laboratoires implantés en Asie. De nombreuses conférences ont lieu et je me suis focalisé sur l’une d’entre elles, intitulée « Male Aesthetics » avec les docteurs Vladlena Averina, Elena Goltsova, Lim Ting Song, Hassan Galadari, Claude Chauchard que je retrouverai sur Hong Kong et Andreas Nikolis.

Comment améliorer l’esthétique et la sexualité des hommes ?

Les traitements masculins représentent aujourd’hui 9% du marché de l’esthétique médicale et sont en forte croissance. Le Dr Elena Goltsova place dans son top 5 des interventions chirurgicales la liposuccion, la blépharoplastie, l’abdominoplastie, la gynécomastie et le lifting et dans son top 5 des interventions non invasives la toxine botulique, l’acide hyaluronique, la réduction de graisses, les implants capillaires et la photo-rejuvénation. En dehors de ces principales interventions, il faut souligner la montée en puissance de la gynécologie esthétique et de l’hormonothérapie.

Les clés d’un beau visage masculin

Selon les pays la beauté masculine est différente. Un visage très « mâle » à la Antonio Banderas avec un menton carré et proéminent, des arcades sourcilières bien dessinées, une bouche pulpeuse ou encore des pommettes saillantes fait généralement l’unanimité. Avec des injections, on cherchera à diminuer les rides trop marquées sans toutefois les faire disparaitre complètement, à rehausser les pommettes pour leur apporter plus de volume mais aussi pour obtenir un effet lifting. Très tendance : on augmentera le volume du menton pour lui redonner son aspect carré et volontaire.  En Asie, petite nuance expliquée par le Dr Lim Ting Song : un homme doit être à la fois rassurant, masculin, mais aussi être capable de conserver un côté adolescent, soit un mélange hybride de Yin et de Yang, entre le « boy » et le « macho », résumé par le terme « Boyish look ». Il s’agira d’obtenir une ligne mandibulaire bien dessinée (pas de double menton) tout en conservant des volumes dans les pommettes et en gardant un aspect jeune (pas de rides, pas de cernes) : l’homme qui assure financièrement mais toujours capable de battre ses enfants à la playstation. 

Quid de sa sexualité ?

Selon le Dr Vlaldena Averina, la taille du pénis fait partie des préoccupations majeures des hommes puisque plus de 45% d’entre eux estiment avoir un pénis trop petit ou pas assez volumineux. Des injections d’acide hyaluronique dans les corps caverneux du pénis (pénoplastie à l’acide hyaluronique) vont permettre d’augmenter le diamètre pénien. Plus original, il est également possible d’injecter tout autour du gland à la canule pour augmenter son volume. L’intérêt de la pénoplastie par injection est avant tout psychologique, l’homme pouvant retrouver plus de confiance en lui et donc améliorer ses rapports amoureux. En aucun cas, les injections n’influeront sur ses capacités sexuelles. Un acte à renouveler tous les 8 à 12 mois. 

Le rôle de la testostérone

Selon le Dr Claude Chauchard, il est primordial de surveiller très tôt (à partir de 40 ans) le niveau de ses hormones et plus précisément celui de la testostérone qui va commencer à décliner doucement et s’accentuer lors de l’andropause. Pour le docteur Chauchard, entreprendre une « hormone therapy replacement » est une technique simple, sûre et efficace. La chute hormonale chez l’homme entraine de nombreux inconvénients bien évidemment sur le plan sexuel avec une perte de la libido et une diminution des érections mais également sur le plan psychique avec de possibles dépressions, de l’irritabilité, de la tension, etc… De nombreuses solutions sont accessibles notamment sous forme de gel à appliquer quotidiennement. Il est également en cas de taux très faible de testostérone de « relancer » la machine par des injections. Attention à bien doser de manière à ne pas inhiber totalement la production naturelle de l’organisme. Il est enfin recommandé non seulement de démarrer ce type de traitement avec un médecin compétent sur ce sujet mais aussi d’effectuer des analyses au minimum tous les les ans pour bien surveiller tous risques de cancer de la prostate.

Mes adresses à Taipei

1- Les maisons de thé

Pour rechercher un peu de zen, je vous conseille vivement une échappée à Maokong dans les collines de Mucha proches de la capitale. Vous pourrez les rejoindre par un charmant téléphérique survolant la jungle et les plantations de thé, totalement bucolique. Arrivé au dernier stop, vous aurez le choix en vous promenant entre une bonne vingtaine de maisons de thé équipées d’une théière, d’un pichet, de tasses et de plusieurs récipients permettant d’infuser en de nombreuses étapes votre thé. Un réchaud à gaz vous conservera vos infusions à une température idéale. Le coup d’oeil sur les collines voisines, les autre maisons de thé illuminées de nuit et la ville au loin est tout simplement magique. 

Les maisons de thé : Zhinan Road or Laoquan Street, Wenshan District, Taipei City

2 – Le musée national du Palais

La révolution culturelle chinoise et l’invasion japonaise ayant eu des effets dévastateurs sur les objets artistiques anciens, il est souhaitable aux amateurs de se rendre dans ce musée qui abrite désormais la plus grande collection d’objets artistiques chinois du monde. Peintures, bronzes, jades, céramiques et de nombreuses pièces provenant de la Cité Interdite vous permettront de vous plonger dans 5 000 ans d’histoire chinoise. Ne pas manquer le bouddha et le « Chou de jade ».

Le musée national du Palais : No. 221, Sec 2, Zhi Shan Rd, Shilin District, Taipei City

3- Un Shabu-Shabu

Taiwan passe pour être une capitale de la gastronomie et effectivement sa cuisine est très variée. Je vous propose de tester un Shabu-Shabu (ou HotPot) qui est une variante japonaise de la fondue chinoise au restaurant XXX. La décoration est splendide couronnée d’un immense dragon de lumière et agrémentée de plusieurs statuts de samouraïs. Le shabu-shabu (se souvenir de « ça bout, ça bout ») est de la viande qui bout donc dans un bouillon que l’on peut choisir épicé ou non à base d’algues, de légumes et de boeuf. On y trempera du chou, des crevettes, de l’agneau, du boeuf, des champignons et bien sur du tofu en fonction de vos envies. Délicieux et sain.

Un Shabu Shabu : Top One Pot; No88F Sec. 4, Xinyi Road, Da’an District, Taipei City. Din Tai Fung Restaurant, No7, Sec.5, Xinyi Road, Xinyi District, Taipei City

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *